28 février 2006

Communiqué du 28/02/2006

Communiqué des Régis Unis concernant les attaques dont ils sont victimes

C'est un fait: depuis que la Confrérie des Régis Unis (CRU) est apparue l'été dernier, elle susciste des réactions. La réaction, c'est l'émotion. Et l'émotion que la CRU suscite, c'est soit le dégout (qui se manifeste par une irrépréssible envie d'évacuer tout ce qu'on a mangé le midi) soit la fascination sans borne pour les valeureuses valeurs que nous incarnons.

Le fanatisme des uns a finalement pu s'exprimer autrement qu'en répandant des jets de concentrés d'aliments en décomposition, il s'est exprimé par la haine. Le fanatisme des autres a tourné au harcèlement. Les Régis, c'est un fait étaient harcelés tout l'été par des gens, sur les plages, qui réclamaient des autographes. Face à ces comportements extrémistes et fanatiques, qui mettaient en péril la vie des Régis à tout moment, nous n'avons eut qu'une solution: prendre du recul, marquer une pause. Notre leader spirituel, devenu une véritable icone et adulé par des millions des fans, a été contraint à l'exil après avoir reçu des menaces de morts venant de la Confrérie des Nicolas et Jacques Désunis (CNJD). Nous pensons à lui, nous savons qu'il est en sécurité dans une base militaire française dans un pays étranger où il peut tout de même aller sur les plages tout au long de l'année, mais il est loin de nous et nous souffrons son absence.

Cependant, aujourd'hui, nous ne pouvons plus tolérer ces gens qui cherchent à nuire aux Régis. Il y eut tout d'abord l'attaque des nez des dignes sphinx, nous n'avons rien dit. Mais ce sont maintenant les cygnes et les pigeons qui sont attaqués! Nos symboles sont maintenant attaqués! Nous ne pouvions plus continuer à nous enfermer dans un silence oppressant. Nous sommes donc sorti du noir complet qui régnait dans les tombeaux des pharaons, et nous avons écrit ce communiqué.

Les Régis protestent ainsi vigoureusement contre l'attaque sans précédent que leur inflige la confrérie des Nicolas et Jacques Désunis. Les deux seuls membres de ce dernier groupuscule sont ainsi les responsables de ce fléau injuste qui tue impunément tous nos symboles (et parfois nos semblables): la grippe aviaire. Bien qu'ils cherchent à étouffer le sujet, nous avons la preuve que ces deux malfaiteurs sectaires cherchent à nous détruire en éradiquant toute trace de volatile sur cette planète. Est-ce cela, le monde que nous voulons? Un monde où il n'y aurait ni cygne, ni pigeon pour vous chier dessus une fois de temps en temps? Assurément, la réponse de la CRU est non.

Nous posons donc un ultimatum: si d'ici à une semaine la grippe aviaire poursuit ses ravages, si un seul cas se déclare quelque part dans le monde (même accidentellement), nous considérerons cela comme une nouvelle provocation, et comme une attaque grave. Dans cette éventualité, nous serions prêts à riposter. Nous nous attaquerons, nous aussi, aux symboles de nos opposants. Ainsi nous avons les moyens de contaminer tous les bovins du salon de l'agriculture! Et nous pouvons aussi empoisonner toutes les pommes que compte la terre, afin que Blanche-Neige meurt dans des conditions horribles en provoquant la consternation de l'humanité entière! Dès lors, les malfaiteurs de la CNJD seraient bien contraints de reconnaitre leurs torts dans l'affaire qui touche nos volatiles.

cygne2
Assassins!

Posté par RegisLand à 23:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Communiqué du 28/02/2006

    Diffamation

    Halte à la bouffonerie!

    Vos sous-entendus sur les "Jacques et Nicolas" sont tout bonnement diffamatoires et indignes! Depuis quand quelqu'un serait-il responsable de la propagation de la grippe aviaire?

    Vous devriez immédiatement retirer cet article de votre blog, qui manifeste par ailleurs une incroyable vulgarité et une médiocrité rare.

    En effet, le virus se propage...

    Posté par Edouardo, 02 mars 2006 à 19:19 | | Répondre
Nouveau commentaire